Quelques témoignages qui racontent Jeûne Vitalité Expérience

 Lire aussi les avis Google : clic

Catherine

« Un stress familial à tous les étages, la ménopause qui affole mes hormones, la retraite qui approche et qui m’effraie, moins d’activité physique… des explications, j’en ai plein pour justifier mon poids qui frôle alors les 100 kilos. Et puis une conférence de Christian dans notre village. Une vraie rencontre. Un vrai budget également, il faut le dire. Mais deux années plus tard, je suis revenue à une norme qui me convient. J’ai perdu 35 kilos stabilisés, en ayant évité toute forme de yoyo. Ces quatre jeûnes en deux ans m’ont permis de digérer le syndrome du nid vide (mes enfants sont partis vivre leur vie), le départ de mes parents que j’ai accompagnés de toutes mes forces, d’accepter ce temps qui passe en laissant malgré tout des traces. Un proverbe dit qu’une parole venue du cœur tient chaud pendant trois hivers. Bayons a réchauffé ma vie. Merci Florence. Merci Christian. Merci l’équipe Jeûne Vitalité. »

Pierre-André

« Bayons rime avec déclic : sans m’en rendre compte, j’étais entré dans une forme de renoncement. En fait, lentement mais sûrement, j’abandonnais mon corps. Hyper tension, cholestérol, un ventre qui prend de l’ampleur, une lassitude profonde que je ne voulais pas appeler dépression, comme un déni. Bref un laisser-aller sur lequel Christian a su mettre deux mots : syndrome métabolique. Chaque année depuis trois ans, ma cure chez Jeûne Vitalité apporte un peu plus de magie à mon quotidien et mes médecins se réjouissent de mes progrès. Mes amis me disent que j’ai gagné vingt ans. J’ai repris goût à la vie. Bricolage, jardinage, voyages, il n’y a pas d’âge pour être heureux ! Dorénavant, je regarde devant. Je remercie Christian pour ses discours percutants et mon épouse pour sa patience et son amour. »

Geneviève

« Depuis vingt ans, mon corps n’était que souffrance. Cortisone à haute dose, anti inflammatoires quotidiens, je n’étais que douleurs, plaintes et enfer pour mon entourage. Mal de partout. Seule dans mon corps, seule dans ma tête, devenue seule dans mon appartement et dans ma vie. Une navigation en solitaire sur Internet m’informe des possibles bienfaits d’un jeûne hydrique, sans sucre ajouté. Je n’y crois pas. Pas un seul mot. Je n’y crois pas du tout. Alors pourquoi ai-je appelé Jeûne Vitalité ? Premières tonalités, j’ai failli raccrocher. Et puis un « oui bonjour », une écoute attentive, une bienveillance apparente. Je me suis raccrochée à la proposition d’essai de Christian. J’ai pu payer en plusieurs fois sans frais. Tout semblait simple. Comme une évidence. Pas d’obstacle. Ni de contre indication me concernant. Christian m’a demandé de supprimer mes comportements acidifiants. La liste était longue. Ma préparation pour ce premier jeûne a duré deux mois. Déjà, je me sentais mieux avec moins de douleurs. Mon arrivée à Bayons, un accueil chaleureux, une vraie équipe, un petit groupe sympa, des randonnées durant lesquelles je me suis mise parfois dans le rouge, des conférences structurées et claires, un sommeil recouvré, un corps qui se défait progressivement de ses douleurs, un cerveau qui abandonne progressivement ses addictions. Cette semaine à Bayons a été un ravissement. Aujourd’hui, quelques trois ans plus tard, ma vie est tellement différente que je me demande comment j’ai enduré autant de souffrance durant tant d’années. L’ignorance. J’ignorais tout du jeûne, y compris son existence. Aujourd’hui, je me sens habitée et aimée par la Vie. »

Philippe

« À Bayons, j’ai vécu une belle ballade humaine et philosophique. Christian m’a rappelé qu’il ne fallait pas attendre de tomber à l’eau pour apprendre à nager. Qu’il valait mieux prévenir que guérir. Et que les efforts doivent être quotidiens. Au cours d’un moment de détente, je lui racontais le rythme fou de ma vie de citadin et de chef d’entreprise avec comme unique bol d’oxygène quelques heures de marche le dimanche après-midi. Il m’a dit que cela consistait à se laver les dents durant deux heures le dimanche pour ne plus avoir à le faire le reste de la semaine. Ses métaphores, ses anecdotes, les histoires de vie qu’il raconte sont uniques. Je me délecte encore de cette semaine au milieu des “orthos” et des “paras”. Merci pour tous ces moments parfois difficiles, parfois heureux mais tout le temps joyeux.  »

Jean-Rémy

« Quelques mots, pour partager avec vous les suites de ce séjour vécu ensemble à Bayons. Le jeûne a eu un effet étonnant. Pour moi, clairement, il y a un « avant » et il y a un « après ».
D’abord, j’ai été stupéfié par la facilité avec laquelle nous pouvons nous arrêter de manger. Et du peu de conséquences que ça a, concrètement. Je m’attendais à des montagnes de difficultés ; et à des désagréments en chaîne. Il n’en a rien été. Je crois que, comme toute décision forte, le fait d’être 100% déterminé et de n’avoir aucune poche molle d’hésitation ni d’incertitude en soi facilite grandement les choses. Quant aux réactions engendrées par l’absence de nutrition (fatigue terrrrrrible, maux de tête, nausées, impression de mal-être…), franchement : comme une « lettre à la poste ». Sans objet. Pffffftt !!!!
Mais là n’est pas l’essentiel.
Ce sont la réalité et les suites bénéfiques du jeûne qui m’ont le plus marqué.
L’expérience vécue a été immensément forte. J’en suis ressorti nettoyé, et profondément apaisé. J’avais non seulement de la sérénité, et même de la sérénité en réserve ; mais, de surcroît, c’est un principe de sérénité qui s’est installé en moi : une soif de paix intérieure et de bien-être profond qui, structurellement, m’a changé et m’a rendu plus fort. Après cette semaine, outre une très belle énergie retrouvée lors de la reprise de repas, j’ai eu l’instinct d’écarter de moi tous les facteurs de vie désagréables et intrusifs ; de laisser glisser à l’extérieur les petites agressions du quotidien ; et au contraire d’appâter et de faire fructifier à l’intérieur tout ce qui va dans le sens d’une énergie positive et d’un contentement intime. Se sont installés en moi un principe et une soif de vie saine ; ça a renforcé le réflexe d’écarter ce qui nuit, agace, froisse, fait grincer des dents. Aigreur et colères – que j’avais déjà assez peu – sont un peu plus sortis de ma gamme de réactions. À la place, davantage de patience et d’apaisement.
C’est donc vraiment la sensation d’avoir vécu un grand nettoyage intérieur, avec un retour aux bonnes sources. Du régénérant et refondateur. Rien que du bien.
Alors, bien sûr, les conseils « bons » (et justifiés) du Boniteau majeur ont été parfois un peu oubliés : bien mastiquer ; de préférence pas de protéines le soir… Mais le principe d’une alimentation plus équilibrée s’est installé en moi. Et j’ai écarté quelques comportements nutritionnels aberrants.
Instinctivement, j’ai conservé le réflexe – et le goût ! – d’une alimentation plus saine, plus harmonieuse. Attention : pas d’ascèse ni de privation ! Oh, non : plein d’agapes exubérantes et joyeuses. Et de gourmandises. Mais avec un plaisir décuplé !
Je dirais même : sur des tas de petits aspects, la vie dans son enchaînement de quotidiens réguliers est devenue… moins ordinaire. Fou, non ?
Et puis… le facteur humain. Le fait d’avoir partagé cette expérience sous la tutelle d’un Boniteau en pleine possession de son art et en compagnie de personnes harmonieuses et souriant à la vie a couronné cette semaine d’un élan permanent.
Bilan : pas mal, cette petite semaine de fin août, hein ?
Allez, en ce début 2020, bons jours à tous !
Et plein de bonnes choses dans tous les instants de vos quotidiens coutumiers !»

Maryse

« On s’était dit rendez-vous dans dix ans ! Que de changements et d’évolutions depuis 2009 ! Entre temps, j’ai été voir ailleurs car le jeûne est également une belle manière de visiter la France… Mais Bayons, indéniablement, c’est THE RIGHT PLACE où jeûner : groupe extra, météo de rêve, accompagnement professionnel au top, 20 sur 20 pour ce deuxième jeûne à Bayons (mon 7e en tout). À tout point de vue, Jeûne Vitalité est le meilleur endroit que je connaisse pour jeûner et randonner. Ne pas chercher ailleurs pour un premier jeûne… tout y est : le cadre, le charme de l’endroit, les paysages sublimes, un grand confort, des soins divins avec des praticiens hors pairs, des produits locaux délicieux, des conférences formations riches d’enseignements et d’ouverture d’esprit, bref, un accompagnement idéal pour les jeûneurs ! Je reviens dans six mois accompagnée cette fois-ci de mon mari. J’ai hâte ! Ah oui j’oubliais : hier, 15 bornes de course, je volais telle une jeune gazelle nubile. Christian m’a assurée que son SAV n’avait pas de DLC… alors j’ai signé pour 2020 ! »

Paulette

« Faire le plein de vitalité, à 77 ans, en Haute Provence à Bayons au cœur de magnifiques paysages, faire le plein d’émotions dans une nature préservée, faire le plein d’énergie en toute saison pour une métamorphose assurée : Je tiens à vous remercier à nouveau pour votre accueil, la qualité de votre accompagnement et votre attention. J’ai trouvé chez vous des clés pour continuer mon chemin déjà bien entamé ! Votre force c’est d’incarner ce dont vous parlez. C’est très inspirant… Tout est bien pensé, jusque dans les moindres détails ; j’y ai été très sensible. Vous me reverrez en espérant cette fois-ci être accompagnée de ma fille. Merci. »

Estelle

« Sept années de douleurs au ventre, plutôt côté droit. Aucune amélioration durable malgré tant de médecines consultées. Côlon irrité. Côlon enflammé. Polypes. Diverticules. Cancer. Côlon trop long. Génétisme. Constipation chronique. Colopathie fonctionnelle. Ballonnements. SIBO. Candidose. Colite. J’ai entendu beaucoup de choses. Et puis un jour, Bayons ! Sur les recommandations de mon médecin traitant, j’ai fait le pas pour un jeûne hydrique d’une semaine chez Florence et Christian. Et une semaine plus tard, tout était rentré dans l’ordre. Dès le premier jour, Katharina et Christian se sont occupés de mon ventre. Enfin le soulagement, comme une libération. Puis le jeûne en lui-même, sans éprouver la faim une seule seconde. Les autres massages. Puis, une seconde irrigation du côlon après en avoir discuté avec Christian et sur les conseils des autres praticiens. Le jeûne, les randonnées, les soins, la nature… comme un réveil de l’instinct, un retour aux sources, une aspiration profonde pour revenir à l’essentiel ! J’avais un ventre comme un ballon bourré d’émotions englouties et étouffées. Ce stage m’a libérée. Je suis rentrée le côlon apaisé. Depuis, mon corps a retrouvé sa force et son élan vital, nettoyé des toxines et vieilles émotions… Merci Christian pour ta générosité et ta conviction, merci Florence pour ta présence discrète mais efficace. Merci à toute l’équipe de grande valeur professionnelle et surtout humaine. Merci à ce lieu magique que vous avez construit avec cœur.»

Philippe

« J’ignorais que j’ignorais ! Christian est une open source à lui tout seul ! Il vous transmet ce qu’il sait, en toute humilité. Son discours manque parfois de profondeur mais ce qu’il dit est juste. Au moins, lui, ne raconte pas de conneries. Je vais désormais pratiquer de manière plus holistique. On ne peut donner aux autres que ce que l’on a en stock : de l’énergie, de l’enthousiasme, de la joie, du temps, de l’argent, du respect, de l’amour… Le jeûne est un temps pour soi, rien que pour soi. Et quel plus bel investissement que de s’occuper de soi, de prendre soin de son corps, de s’aimer un peu plus chaque jour ? S’offrir ou se faire offrir une semaine à Bayons, voilà un vrai cadeau pour son corps et pour sa tête ! Vous comprendrez pourquoi il est tellement important de mastiquer. Vous apprendrez comment prendre soin de ses intestins. Soulager l’estomac. Aider son foie. Son pancréas. Vider son côlon en respectant le microbiote. Remettre son corps en mouvement. Se coucher tôt. Être entouré de gens aimants. S’oxygéner régulièrement et fréquemment les neurones. Donner sens à sa vie et valeur à ses actes. Mettre sous ses pieds le chemin qui nous convient. Bref, des recettes de grand-mère ô combien efficaces mais tellement oubliées par une société qui se porte si mal. Je suis déjà inscrit pour 2020. Et vous ? »

Béatrice

« Allais-je pouvoir marcher à cause de douleurs récalcitrantes au genou gauche ? Dès le 3e jour, finie la poche de glace ! Le processus de désacidification a pris tout son sens : Bayons est devenu ma meilleure médecine. Bayons, c’est également un tremplin pour entrer dans une nouvelle façon de consommer. Avec mon extracteur de jus de légumes, je fais chaque jour le plein de vitalité et envisage ainsi chaque instant de ma vie de manière différente. Le jeûne à Bayons, c’est une semaine à la fois nomade et sédentaire, où son corps et son esprit retrouvent des racines oubliées pour mieux s’élever. Une semaine guidée par un homme généreux et engagé. Quand le temps défile, c’est que l’on est bien. Accepter sa réalité avant de penser à faire le premier pas… Cela paraît si simple. Merci Christian pour ton écoute et cette sagesse que tu puises dans le cœur de tes montagnes. En fait, il faut considérer Bayons comme un point de départ, pas comme une finalité… Un séjour étonnant, une grande première pour moi, je reviendrai avec mon mari. La famille chaleureuse et généreuse chère à Jean Ferrat, celle qui préfère la montagne aux poulets aux hormones, je sais où elle réside : à Bayons ! »

Florence et Christophe

« Cahuzac confie son argent à nos banques et nous, nous plaçons notre capital le plus précieux… à Bayons, allez comprendre ! Si la Suisse vous tente… nous vous accueillerons les bras ouverts, vous êtes précieux. Merci les Boniteau »

Philippe

« Pommard, Gevrey Chambertin, Aloxe Corton, voilà mon quotidien ! J’ai trouvé en l’équipe Jeûne Vitalité la même philosophie et le même amour que j’investis dans mes vignes. Merci ! »

Mônica

« Probablement l’une des aventures les plus étonnantes vécues en France depuis 5 ans : jeûner à Bayons ! À bientôt les amis, vous me reverrez, je suis ravie ! »

Christian

« Merci à toute l’équipe pour la simplicité et la sincérité de l’accueil ! La qualité des soins et l’accompagnement compétent de Christian sont supérieurs aux autres établissements que j’ai pu fréquenter auparavant. Question calme et dépaysement, on est gâtés. Merci encore ! »

Maurizio

« Sono venuto con la mia fidanzata e abbiamo deciso di sposarsi ! »

Nadine et Hugues

« Commencer par faire le vide pour se lancer dans notre nouvelle vie de tout jeunes retraités : le jeûne, comme une évidence. Fini les mauvaises habitudes, nous repartons d’un pas ferme et enthousiaste ! Pour un jeûne, avec toi, je ferai n’importe quoi, pour un jeûne… avec toi !… »

Jeanine

« C’est avec mon mari que je reviendrai, j’ai trop envie de vivre un jeûne avec ma moitié (ou plutôt mon double !!!). Ici à Bayons, j’ai tout aimé. Le groupe était au top, que de belles énergies qui ondoyaient entre de belles âmes. Je sors de ce stage avec 12 ans d’âge, comme un bon vieux cru ! »

Dominique et Bernard

« Ici à Bayons, nous avons rencontré le champion du monde du Stoef et le roi de la Zwanze ! Les Bruxellois comprendront ! Revenir à Bayons, quel régal ! »

Élisabeth

« L’instinct m’a amenée à Bayons. Les 10 jours vécus et éprouvés (dur dur les deux premiers jours et ensuite que du bonheur, faut dire que je partais de loin !!!) ont été salutaires. Me voilà riche d’une expérience à renouveler dès que les finances me le permettront à nouveau. J’économise pour cela car, in fine, c’est moi qui en ressort gagnante : à Bayons, je me suis réconciliée avec mon corps et cela n’a pas de prix. La prochaine fois, je n’attendrais pas d’être au bout du rouleau pour prendre du temps pour moi et m’occuper de mon corps. Et puis à Bayons chez les Boniteau, le temps s’arrête : 7 horloges dans la maison, aucune ne fonctionne ! Que du bonheur : Merci ! Je voulais de vraies vacances, j’ai été servie ! Pas de prise de tête, un Christian toujours disponible, présent, anticipant nos moindres demandes, des randonnées FA BU LEU SES. À quand la carte d’abonnement ? »

Tata Nini

« J’ai trouvé la reprise alimentaire plus difficile que le jeûne en lui-même car au bout de 48h après mon départ de Bayons, j’avais faim tout le temps et chose étonnante pour la végétarienne que je suis… j’avais des envies d’aliments et de plats abandonnés depuis longtemps : cassoulet, potée, saucisses aux lentilles, etc. ! J’ai repris doucement, comme Christian nous l’avait conseillé et au bout d’une semaine, tout est rentré dans l’ordre. Adieu veaux, vaches, cochons !!!»

Nicolas

« Ma compagne jeûne régulièrement. Pas moi. Jamais jeûner. Et puis il y a le reportage Sept à Huit sur Bayons. Et là le jeûne m’apparaît comme une possibilité. Alors direction la Haute Provence ! J’en retiens le professionnalisme de Christian et son sens de l’accompagnement. Et j'y suis revenu quatre fois en deux ans. Merci, du fond du cœur, les résultats sont incroyables. J’ai 68 ans et ces stages m’ont permis de me réapproprier ma santé, alors que j’avais des problèmes de cholestérol, une hypertension, une arythmie cardiaque et un surpoids chronique (plus de 100 kg pour 1,76m). J'allais tout droit vers un diabète de type II et une NASH. Avant de pratiquer le jeûne, j’en ai parlé à mon médecin et mon cardiologue, qui m’ont suivi durant cette période et qui ont été très surpris des résultats d’analyses. En deux ans, j’ai perdu près de 25 kg, mon cholestérol est normalisé et mon hypertension a disparu ainsi que l’arythmie et mon énergie est revenue ainsi qu’un état de bien-être retrouvé : ce qui est très important, c’est le mouvement. Avec mon épouse, nous marchons tous les jours minimum 1 heure. Et une fois par semaine, nous randonnons en montagne : l'oxygénation cellulaire est optimale. Je me suis également acheté un vélo électrique qui est un bon moyen de bouger, de s’oxygéner et de maintenir la forme physique. Avant le jeûne, je ne pouvais pas faire tout cela ; ce fut une véritable prise de conscience de mon corps. Et puis, les stages à Bayons sont extraordinaires, nature merveilleuse, équipe de thérapeutes super professionnelle, encadrement personnalisé, conférences très instructives et passionnantes. Christian et Florence sont aux petits soins et l’ambiance des groupes, très conviviale. Quelle belle opportunité pour le corps, la santé et l’équilibre personnel ! Désormais, mes vacances, c’est Bayons, au moins une fois par année. »

Claudie

« Un mois après avoir jeûné à Bayons, course de fond sur 46,5 km. Non seulement je termine 1ère de ma catégorie Vétéran féminine, mais surtout à l’arrivée j’en avais encore sous la semelle et de plus aucune souffrance durant la course, et une récupération au top ! Grâce aux recommandations de Christian, j’ai repoussé les frontières du possible, puisque je suis partie le ventre vide… ne m’étant alimentée qu’au bout de 2h30 de course. Soulever le trophée, c’est trop bon, je n’ai qu’une hâte : recommencer ! »

Marie-Madeleine

« Le bonheur est dans la roulotte qui se trouve dans le pré… de Christian et Florence ! Merci ! J’ai passé une semaine de jeûne à Bayons en novembre : c’était vraiment très convivial et Christian et Florence sont à notre écoute. L’endroit est superbe et sauvage, très belles randonnées La qualité des prestations offertes n’a d’égale que la compétence et la disponibilité des organisateurs. Un stage bénéfique à tous points de vue, à recommander sans hésitation. À bientôt ! Merci ! »

Yvon

« Jeûner, Randonner, Méditer, Contempler… En début de semaine, c’est un coût… En fin de semaine, c’est un investissement. Merci Bayons ! Et si j’ai bien compris les Boniteau, le jeûne c’est votre gagne-pain : alors bon vent à vous deux, vous méritez que votre adresse soit connue. Un bon livre, ça se lit plusieurs fois. Je ne sais pas si à Bayons, j’ai préféré le livre ou… l’auteur !  Dans ce lieu, vous ne ferez pas que tourner une page, vous changerez carrément de livre car Bayons, assurément, ça change la vie ! Depuis mon stage Jeûne Vitalité, je me suis mis à la cuisine simple et vivante. D'ailleurs, ma femme et ma fille vous remercient de tout leur cœur ! Et quand je pense aux milliards d’individus sur Terre qui ne connaissent pas encore la Vitalité à la sauce Bayonnaise, il va y avoir bousculade au portillon ! Florence, Christian, Frisbee, tenez bon ! Je repars tout neuf, dans mon corps et dans ma tête, le neurone alerte, l’esprit vif, l’œil pétillant, le cœur en joie, les jambes légères, les bras ouverts, les mains libres. J’ai bien fait de prendre le forfait révision totale, je me sens MOI. Plein et entier. VIVANT ! Payer pour ne pas manger, au début je trouvais cela « ouf » et surtout bien cher ! À l’arrivée, je me dis que la vitalité est une vraie valeur ajoutée ! »

Sylvio

« Pour des raisons de dates, ce fut Bayons plutôt que la Scandinavie où j’ai l’habitude de jeûner depuis 9 ans. En début de semaine, j’ai prévenu Christian du fait que je ne reviendrai pas chez lui. En fin de semaine, j’ai pris rendez-vous pour l’année prochaine à Bayons ! »

Tiphaine

« 21 jours de jeûne à Bayons, je repars le cendrier vide ! Il était temps que cette dépendance s’arrête. »

Nelly

« L’accompagnement ici est aux… petits oignons ! Merci du fond du cœur »

Christina

« Je me trainais, telle une chenille fatiguée. Après une semaine de cocooning à Bayons, me voilà papillon, métamorphosée ! Merci Christian de ton coaching ! »

Frédérique

« En 10 ans, j’ai fréquenté 7 lieux de stage de jeûne ; vous faites partie de ce qu’il se fait de mieux en France en matière d‘accompagnement personnalisé, d’hébergement et de générosité. Quant à la qualité des soins proposés, chapeau ! Votre équipe de praticiens est au top ! Il y a jeûne et jeûne. À Bayons, chez Florence et Christian, on parle bien du jeûne… le vrai ! Et non pas du jeûne Canada Dry comme j’ai pu en faire ailleurs. Jeûne Vitalité, c’est top ! Se baigner dans la cascade de Reynier, le pied ! Je garde dans mon cœur une place privilégiée pour ce Jeûne Vitalité. »

Raymond

« Le jeûne est le moyen que j’ai choisi pour préparer mes courses himalayennes ou en Amérique du Sud. J’emporte dans mon sac à dos un peu de cette sagesse qui plane ici sur le Massif des Monges. Merci à Florence et Christian de leur présence. »

Lorena

« Je repars avec sur papier mon plan d’action pour une vie nouvelle qui s’annonce exaltante ! Merci Christian d’avoir pris le temps d’écouter mon projet et de m’avoir aidée à poser une réflexion stratégique ; je repars de ce jeûne transformée ! »

Régine

« Le jeûne ce n’est pas pour moi, de toutes façons je n’y arriverai pas, si je ne mange pas, je dépéris… Voilà ce que je pensais et disais avant de venir à Bayons. Ma motivation première non avouée était la perte de poids. J’avais essayé tous les régimes… en vain ! Grâce à JV, j’ai perdu du poids, je me sens mieux dans mon corps et dans ma tête, j’ai réformé quelques aspects de ma vie qui ne me convenaient plus, bref, une autre femme, une femme nouvelle, en pleine forme ! La santé est bien au bout de ma fourchette… Merci ! »

Claire

« Onzième jeûne. Pour moi, la préparation et la reprise sont des moments tout aussi importants que le jeûne en lui-même. Florence et Christian, ne changez rien, restez vous-mêmes et longue vie à Jeûne Vitalité ! »

Lucas

« J’ai trouvé des « plus » et des « mieux » incontournables à Bayons : la qualité des soins est exceptionnelle. Le protocole de reprise spécifique aux stages JV est remarquable. L’accueil et la convivialité font partie des murs. Le site de Bayons, ses randonnées, ses cascades… un paradis ! J’ai adoré le col de Clapouse qui m’a rappelé la Mongolie et ses grandes étendues sauvages. L’idéogramme du mot crise est le même que celui du mot opportunité en chinois… Ici, le partage sonne comme une évidence ! À bientôt »

Georges

« Notre société est productrice d’excès en tous genres et sur consommatrice de tout. Stop ! Y’en a marre ! On creuse sa tombe avec ses dents. Bayons est une bouffée d’oxygène pour ceux qui prennent le temps de s’y pauser quelques jours. Longue vie au projet Jeûne Vitalité Expérience ! »

Témoignage en chanson

sur l’air de « La complainte du phoque en Alaska » de Beau Dommage

Xavier

Cré moé, cré moé pas, quelque part en Provence
Y’a un gars qui a un sacré bout d’chance
Sa brune l’a rejoint gagner sa vie
Dans un cirque de montagne bien joli
Le gars n’est plus seul quand y r’garde le soleil
Qui se lève doucement au réveil
Y pense aux grandes villes en se disant tout bas
C’est à Bayons que j’veux ma vie ici bas
Ça n’vaut pas la peine d’oublier ce qu’on aime
Pour aller faire tourner des machines à gagner
Ça fait rire les sceptiques, incrédules politiques
Ça fait plus rire personne quand les projets sont grands
C’est pas qu’une histoire mais son rêve il l’a fait
Et souvent on se dit que c’est gagné
On grandit en santé, à jeûner, se soigner
À Costebelle on est bien dans le VRAI
Ça n’vaut pas la peine d’oublier ce qu’on aime
Pour aller faire tourner des machines à gagner
Ça fait rire les sceptiques, incrédules politiques
Ça fait plus rire personne quand les projets sont grands


© 2019 TEMPLATE YOOTHEME - Site mis en place par Jeûne Vitalité Expérience avec le soutien de "L'Option"